La 5G : le challenge technologique à relever en 2020

Une nouvelle technologie de réseaux se lancera vers la fin du mois de septembre, la 5G. Tout le monde parle de ce réseau de façon à ce qu'elle soit un avenir technologique exceptionnel. Mais quel est réellement ce type de réseau ? En quoi diffère-t-elle des réseaux 4G existants ? Quels sont les défis auxquelles sont confrontés les opérateurs et concepteurs d’appareils dans le cadre du déploiement mondial ? Lisez donc cet article et vous aurez des réponses à ces interrogations.

Comprendre l’essentiel sur la 5G, le réseau futur

S’appuyant sur une technologie cellulaire à fréquence ultra-haute, la 5G représente la cinquième génération en termes de réseau de téléphone mobile. Elle promet une vitesse de téléchargement, un échange des données beaucoup plus rapide, une couverture plus large et une connexion rapide et stable. Ainsi, cette bande de fréquence dont elle est équipée offre tout simplement aux opérateurs l’accès des canaux à large bande passante. Devons-nous comprendre que la 5G remplacera la 4G ? Non ! bien qu’elle diffère du précédent réseau, elle ne la remplacera pas. Cependant, elle fournira des améliorations au réseau 4G existant. En effet, les canaux 5G actuels dépendent de l’infrastructure 4G/LTE dans un arrangement nommé mode non autonome. Plus la 5G se développera dans les prochaines années, plus la 4G continuera à offrir une parfaite couverture dans les communications cellulaires, vocales et des services LTE gigabit. De plus, les tours 5G sont distinctives à ceux de la 4G en matière de projection.

Le challenge du déploiement de la 5G

Malgré l’enthousiasme suscité par la 5G, plusieurs défis restent à relever avant que l’option mondiale ne puisse être possible. La construction d’une infrastructure 4G coutera cher et les investissements initiaux pourraient tarder à se réaliser. Aussi, vu que les fréquences haut débit de la 5G sont non navigables aussi loin que les ondes 4G à basse fréquence, beaucoup d’autres tours de communications cellulaires devront être fabriqués et installés. Sur le plan technique, la haute fréquence 5G exigera plus de puissance pour atteindre la bande passante et la grande mobilité des données requises. Ainsi, la création de réseaux intermédiaires pour fournir le lien entre l’utilisateur, l’appareil et la tour cellulaire sera cruciale et nécessitera surement du temps.